Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kenya, la suite....

Publié le par David

Apres le financement ULULE nous retrouvons ici le fil du voyage avec un peu de retard.

Nous avons donc quitté, la très belle île de Mfangano le 25 juin, la bas nous avons pu nous détendre un peu, même si la relation avec Nicholas et sa famille n'était pas dénuée d’ambiguïtés. On aura quand même passer de bons moments et on gardera le meilleur.

A la pêche le matin à 7 heures, on remonte le filet, avec le père et le cousin de Nicholas.
A la pêche le matin à 7 heures, on remonte le filet, avec le père et le cousin de Nicholas.  A la pêche le matin à 7 heures, on remonte le filet, avec le père et le cousin de Nicholas.

A la pêche le matin à 7 heures, on remonte le filet, avec le père et le cousin de Nicholas.

Au revoir à vous, charmante petite famille !
Au revoir à vous, charmante petite famille !
Au revoir à vous, charmante petite famille !
Au revoir à vous, charmante petite famille !
Au revoir à vous, charmante petite famille !
Au revoir à vous, charmante petite famille !

Au revoir à vous, charmante petite famille !

Au revoir Mfangano !

Au revoir Mfangano !

Puis de nouveau, la plongée dans la jungle Kényane. Le pays est profondément touché par le capitalisme et beaucoup ici courent après l'argent. Le Kenya est l'un des pays les plus riches d'Afrique, avec évidement beaucoup d'inégalités et de pauvretés aussi. La vie est difficile dans les campagnes. La culture locale, avec ces valeurs unifiantes et protectrices, est déséquilibrée par l'arrivée du capitalisme, qui pour beaucoup aura crée le manque et l'avidité, plutôt que la richesse.

Nous avons aimé faire du bénévolat à la bibliothèque Bookfeeding d'Ambohitrakely à Madagascar et souhaitons poursuivre l'expérience avec d'autre bibliothèque Bookfeeding.

Après notre bénévolat à Mfangano, nous voilà donc arrivée à la petite bibliothèque d'Ndori, fondée il y a un peu plus d'un an par Bookfeeding.

Bonjour petite bibliothèque d'Ndori !

Bonjour petite bibliothèque d'Ndori !

La bibliothèque se trouve sur la propriété de Tina, qui en assure la gestion. Depuis son lancement, nous sommes les premiers bénévoles à la bibliothèque. Sur le lieu, vivent aussi plusieurs jeunes (entre 17 et 20 ans) qui aident Tina dans les travaux de la ferme. Jimmy, Jason, Peter, Lucky, James. Ils sont aussi bien souvent absorbés par leur portable et la petite télé, allumée presque en continue.

Nous sommes un peu déçu, car la bibliothèque semble un peu à l'abandon. Même si elle est très bien rangée et fournie, il y a très peu d'emprunt (une cinquantaine en un an) et peu de visite, en semaine il n'y a personne, et un dizaine d'enfants viennent le week-end. Nous apprenons aussi que l'adhésion à la bibliothèque est payante (environ 1 euro par an), ce qui nous étonne.

Par ailleurs Tina a crée une petite école pour les très jeunes enfants des alentours, une douzaine d'enfants, entre 3 et 6 ans environ. Dès notre arrivée, nous sommes invités à remplacer l'institutrice pour le temps de notre passage. C'est très intéressant d'être ainsi avec les enfants, même si nous sommes un peu handicapés par la barrière de la langue, car à cet âge les enfants parlent très peu l'anglais.

Les enfants sont habitués à répéter les mots des adultes, c'est parfois difficile de se faire simplement comprendre car les enfants répètent inlassablement nos paroles. Mais avec les plus avancés nous travaillons la lecture et le calcul avec un certains succès. Alors que les plus petits s'amusent à dessiner des choses simples avec les mots qui les accompagnent.

La petite salle de classe, et Aurélie qui revient de la messe avec un présent inhabituel !
La petite salle de classe, et Aurélie qui revient de la messe avec un présent inhabituel !
La petite salle de classe, et Aurélie qui revient de la messe avec un présent inhabituel !

La petite salle de classe, et Aurélie qui revient de la messe avec un présent inhabituel !

Vers 11h30, c'est leur de la pause et nous jouons tous ensemble sur la petite pelouse devant l'école.

Et ça tourne et ça tourne...
Et ça tourne et ça tourne...Et ça tourne et ça tourne...
Et ça tourne et ça tourne...

Et ça tourne et ça tourne...

Encore de jolis oiseaux sur le palmier à coté de la bibliothèque.
Encore de jolis oiseaux sur le palmier à coté de la bibliothèque.
Encore de jolis oiseaux sur le palmier à coté de la bibliothèque.

Encore de jolis oiseaux sur le palmier à coté de la bibliothèque.

Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)
Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)

Quelques jolies photos au cours de la remise des prix à l'école secondaire de Ndori. On remercie Olympia pour son témoignage poignant. (photo du haut)

Au cours de notre bref séjour ici, nous sommes confrontés une fois de plus à des relations ambiguës. Après ces 5 mois de voyages, et les dernières déconvenues, nous sommes fatiguées de ces ambiguïtés.

Les petits mensonges et les incitations détournées autour de l'argent nous lassent. Le vol des lunettes d'Aurélie (qui nous reviennent miraculeusement en soirée) et l'attitude méprisante et un peu agressive de Lucky vont faire déborder le vase. Nous réagissons un peu fort à tous cela, alors que nous aurions du laisser un peu couler et nous concentrer sur le positif. Après une semaine, tôt le matin, nous décidons de partir. C'est une grosse surprise pour Tina. Elle est choquée par notre départ inattendu. Nous partons quand même. Le départ est vraiment difficile, nous sommes dans le doute. En partant, nous croisons la petite Lili, qui nous voyant avec les sacs est au bord des larmes.

Après quelques jours, nous regrettons ce départ, et essayons de faire le point pour comprendre mieux ce qui s'est passé. Nous avons besoin d'un peu de temps pour nous retrouver. Après ces 5 mois de voyage, nous sommes un peu las et fatigués. La relation entre nous n'est pas non plus toujours facile. Il nous faut du repos et un break.

Commenter cet article