Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tana, un certain charme! Chapître 1.

Publié le par lili

"Ta na tel holly wood"
"Ta na tel holly wood"

"Ta na tel holly wood"

Bonjour à tous!

Durant la rude et pénible convalescences de David, j'eus amplement le temps de flâner par-ci, par-là, de prendre des photos, de rencontrer chouettes personnes et de peindre.

Pendant un moment, tous les jours j'allais sur les hauteurs d'Antananarivo et me posais parfois dans un petit coin privé du petit restau. dont le patron suivait attentivement l'avancement de ma peinture.

A travers ce petit documentaire vous allez rencontrer de belles personnes, puis je vais vous emmener dans le labyrinthes de Tana. Vous voulez? Alors suivez moi....

Que faire des poubelles? En décorer la ville ?

Que faire des poubelles? En décorer la ville ?

Au beau milieu de l'hopital  ...? (là où David se faisait soigner pour le staphylo.) Un tombeau des ancêtres en bas à droite de la photo

Au beau milieu de l'hopital ...? (là où David se faisait soigner pour le staphylo.) Un tombeau des ancêtres en bas à droite de la photo

Voici le principal moyen pour transporter du matériel....lourd fardeau....
Voici le principal moyen pour transporter du matériel....lourd fardeau....

Voici le principal moyen pour transporter du matériel....lourd fardeau....

C'est chez ce brave homme que j'ai peind ce paysage, de nombreuses fois j'y suis venue tranquillement posée au dessus de cette vue qui me fascinne!
C'est chez ce brave homme que j'ai peind ce paysage, de nombreuses fois j'y suis venue tranquillement posée au dessus de cette vue qui me fascinne!
C'est chez ce brave homme que j'ai peind ce paysage, de nombreuses fois j'y suis venue tranquillement posée au dessus de cette vue qui me fascinne!
C'est chez ce brave homme que j'ai peind ce paysage, de nombreuses fois j'y suis venue tranquillement posée au dessus de cette vue qui me fascinne!
C'est chez ce brave homme que j'ai peind ce paysage, de nombreuses fois j'y suis venue tranquillement posée au dessus de cette vue qui me fascinne!

C'est chez ce brave homme que j'ai peind ce paysage, de nombreuses fois j'y suis venue tranquillement posée au dessus de cette vue qui me fascinne!

A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...
A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...

A l'atelier de couture d'Anitra, les couturières et les couturiers en pleine action...

Anitra nous présente son atelier à la maison...

Couds couds peut-être arriveras tu à habiller notre planète en joignant les deux bouts!

Notre ami Gino, le mari d'Anitra, nous parle d'aeropartage...

Voici les liens vers la page Aeropartage sur les actions menées dans la commune de Iarinarivo :

http://www.aeropartage.com/refection-du-college

http://www.aeropartage.com/college

Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...
Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...

Enfants des rues, des enfants et des sourirs encore et toujours, qui à travers le monde réchauffe le coeur mieux que quiconque...

Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana
Dans les rues et sur les hauteurs de Tana

Dans les rues et sur les hauteurs de Tana

Et au centre de Tana un vert petit paradis....
Et au centre de Tana un vert petit paradis....

Et au centre de Tana un vert petit paradis....

...... et encore des animaux...

.... des lémuriens...

Des Makis..

Comme ils sont beaux ces animaux ! Voici les lémuriens encore mais d’autres espèces aussi ! Je voulus aller au Lémurs parc, mais c’était trop cher et trop loin, dommage car ils sont en « liberté » j’ignore jusqu’à quel point dans un parc. Du coup j’optais pour le parc de Tana. où j’ai été surprise, (malgré la mauvaise réputation) par les animaux que j’ai pu y voir, mais aussi toucher et caresser(lémuriens), bon c’était exceptionnel et j’ai eu cette désagréable sensation d’être légèrement séquestrée dans l’enclos des lémuriens car les 3 gardes voulaient, après coup, que je paie 10 000 ar par tête afin de les remercier de ce privilège !!

ho le beau gateau offert par nos chers amis et hôtes Niry et Rado pour l'anniversaire de David le 26/05/2016 toujours en pleinne convalescence
ho le beau gateau offert par nos chers amis et hôtes Niry et Rado pour l'anniversaire de David le 26/05/2016 toujours en pleinne convalescence
ho le beau gateau offert par nos chers amis et hôtes Niry et Rado pour l'anniversaire de David le 26/05/2016 toujours en pleinne convalescence
ho le beau gateau offert par nos chers amis et hôtes Niry et Rado pour l'anniversaire de David le 26/05/2016 toujours en pleinne convalescence

ho le beau gateau offert par nos chers amis et hôtes Niry et Rado pour l'anniversaire de David le 26/05/2016 toujours en pleinne convalescence

On peut dire un grand merci à nos amis: Niry et Rado avec leur charmants petits bout de choux Khelan et Khetia pour leur accueille et leur chaleureux soutient moral durant un mois. Nous étions comme les membres de leur famille!

Et puis c'est avec eux que l'on fait actuellement équipe pour le financement participatif en faveur de la bibliothèque. C'est eux qui vont gérer l'argent récolté pour les travaux de celle-ci et l'aide à Fensoa. IL vont nous transmettre le suivis de chaque étape!!

On peut compter sur eux avec confiance.

N'oubliez pas dans dix jours le financement sera fini, Merci de nous aider à atteindre au moins notre premier objectif! de 700 euros qui est le minimum ! On y est presque! Mais on espère vraiment aller bien au delà!! Alors à vous de jouer!

https://fr.ulule.com/bibliotheque-dambohitrakely/

Merci à tous de votre générosité!

Khellan et khetia, les enfants de Niry, dans les bras de Morphé.
Khellan et khetia, les enfants de Niry, dans les bras de Morphé.
Khellan et khetia, les enfants de Niry, dans les bras de Morphé.

Khellan et khetia, les enfants de Niry, dans les bras de Morphé.

A bientôt pour le prochain chapître!

Commenter cet article