Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Life, love and happiness !" disait-il, Ken nous a quitté hier.

Publié le par Lili

Ken pendant l'interview.

Ken pendant l'interview.

Jour de deuil et jour de larmes, une petite fille écroulée en pleure dans les bras de sa mère venant d'apprendre le décès de son grand-père.

Notre ami rencontré il y a deux semaines, m'a touché au fond du cœur, quelle belle rencontre! . Avant-hier encore, il me serrait la main alors que je lui parlais, comme pour me signifier qu'il est bien présent avec moi et qu'il comprend tout ce que je lui dit! Le voilà enfin en paix après une longue agonie et une maladie qu'il a trainée longtemps (7 ans sous oxygène), mais qui n'a pas entamée sa force d'esprit ni sa belle liberté de pensée. Il y a 15 jours il était encore plein d'une joie de vivre, même si l'on sentait un fond de désespoir dans ses mots :" Life, love and happiness !".

Pour moi c'est un saint "bad boy!" : Souvent il me disait: "ma casa, su casa!" ou encore que le plus important c'est la compassion.

Avant que nous arrivions, nous savions que le fondateur de Retsogile (The Retsogile Permaculture Education & Training Trust) était en fin de vie, mais nous avons choisi de venir quand même ! Shelley qui est l'une des responsable du trust, dont la vie est en train de changer, (elle s'installe en ce moment à Retsogile dans le nouveau petit chalet, bientôt terminée), nous a dit aussi : La mort fait partie de la permaculture!

Lorsque nous arrivâmes, il était encore plein de vie et joyeux, il me fit un Hug chaleureux pour m'accueillir. Les yeux pétillants de malice avec son beau sourire à travers sa barbe que souvent il lissait par en dessous! Une force vitale étonnante! Il disait aussi : "I am because you are and you are because I am, thus we need each other." ou encore "be who you are, no matter what others think".

Ken est un grand homme très maigre de 61 ans, au beau visage pacifique, à l'image de sa philosophie avec une barbe et de longs cheveux blonds blancs. Il aimait tellement la musique : le blues et le rock, il se délectait, les yeux fermés, mimant les musiciens. C'était devenu son dernier vrai plaisir, tout en sirotant son whisky et fumant des Pall mall, avec le tuyau d'oxygène dans le nez relié à sa bouteille qui toujours et partout l'accompagnait ! Mais il était le plus souvent alité allant de son fauteuil à son lit et de son lit à son fauteuil, surtout depuis décembre.

J&B compagnon des derniers jours qui l'aidait beaucoup à respirer apportant chaleur et dilatation des bronches, Ken n'a but comme cela que pour soulager sa fin de vie, il n'a jamais été alcoolique.

J&B compagnon des derniers jours qui l'aidait beaucoup à respirer apportant chaleur et dilatation des bronches, Ken n'a but comme cela que pour soulager sa fin de vie, il n'a jamais été alcoolique.

Merci aussi à Ken et Cherry pour nous avoir fait découvrir toutes ces très bonnes musiques.

En souvenir de Ken, une superbe chanson, "a very good stuff" disait Ken !

Johnny Cleg spirit of South Africa.

Un jour il me chanta: "Que sera, sera..." de Doris Day.

(https://www.youtube.com/watch?v=CcWbZUgymkw)

Ainsi que: "Hey brother" du fameux film: "Brothers".

Par contre il n'a vraiment pas apprécié Vivaldi, Summer, qui pour lui est la musique des 1 %....

Il a apprécié le film documentaire "Demain", qu'il estimait être essentiel pour tout le monde.

https://www.youtube.com/watch?v=rkXluaB5fSY

Cherry, sa compagne après deux ans loin de lui, revint pour l'accompagner et depuis un mois, presque jamais ne le quittait plus de quelques minutes, elle eut une patience et un amour incroyable.

Il aimait innover en essayant d'essayer toujours de nouvelles choses et fit part à David de son désir de greffer des arbres fruitiers sur des arbres sauvages et notamment les oliviers. Il avait encore pleins de projets pour l'avenir du lieu comme si pour lui la vie continuait, mais en fait, il avait le souci de la vie après lui.

Les animaux : Il en a adopté beaucoup, d'abord les chiens : "Varta", "Gaya", les deux plus gros, et les deux chiens lion sud africain, "Terra" et "Comma" puis les deux tout petits, "Foxy" et "Buggzy", il y a aussi trois chats dont une chatte de 14 ans et sans oublier "Pipper" le perroquet gris et rouge au vocabulaire varié et sans frontières, très emprunt des expressions de Ken tel un cow boy, "hello boy", il tousse même comme lui !

Des bons gros toutous qui rafolent des gros calins.Des bons gros toutous qui rafolent des gros calins.
Des bons gros toutous qui rafolent des gros calins.

Des bons gros toutous qui rafolent des gros calins.

Le week-end dernier, le dimanche, il voulut faire une promenade et c'était sa dernière. David conduisait et nous étions, Cherry et moi, toutes deux à l'arrière avec la bouteille d'oxygène. Il était si heureux à la vue des arbres : "I love forest". Nous nous sommes promenés longtemps, il voulait aussi nous faire découvrir de belles choses ici tels que le sunland Baobad (l'un des plus gros du monde avec un bar à l'intérieur qui s'est fendu en deux il y a à peine deux semaine !), et les cascades de Debegenie, mais Ken fût fatigué et bientôt épuisé, une fois arrivé à la maison il eut un grand mal à retrouver son souffle.

Le volant à droite et Aurélie à l'entrée du Baobad.
Le volant à droite et Aurélie à l'entrée du Baobad.

Le volant à droite et Aurélie à l'entrée du Baobad.

Ces derniers jours, il était vraiment fatigué et attendait la mort avec impatience.

Il disait aussi : Si il y a un autre lieu meilleurs ailleurs, j'aimerais y aller.

Je lui apportais aussi des fleurs que j'essayais de lui faire sentir et il avait un petit gémissement de plaisir en humant le parfum des glycines et du Jasmin florissant en ce début de printemps.

Jusqu'au bout il tendait le poing pour un "Power", poing contre poing, et se tapait la poitrine pour signifier l'amour qu'il portait à chacun, même si il ne pouvait plus parler.

Il est mort le lendemain de l'éclipse partielle de soleil que nous avons pu voir ici en Afrique du Sud.

Voici l'interview que nous avons réalisé avec lui, à propos du projet de permaculture Retsogile en première partie puis à propos de lui ensuite. Pour les anglophones uniquement, car c'est tout en anglais :

A la mémoire de Ken !

Commenter cet article