Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.

Publié le par Daouda et Lili Ndiaye

Durant ces 15 jours, on a aussi visité la case de santé et fait une petite interview. Les moyens médicaux sont très faibles au village, la case est assez récente, environ 10 ans. Elle a été construite sur l'initiative et par les habitants. C'est un service de proximité pour les villageois, très pratique surtout pour les personnes âgées et les accouchements. On vous laisse découvrir tout ça en images.

Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.

On a aussi été se balader aux alentours du village, avec Baba, le père de Djiby, fort sympathique. La première fois nous sommes partis marcher jusqu'aux premiers champs du Walo, accompagnés de trois jeunes filles dont "Taco" que vous connaissez déjà (http://cheminsdinnocence.over-blog.com/2017/02/fora-diawara-un-accueil-tellement-chaleureux.html). Une belle balade dans le son ouaté du désert, et un retour paisible dans la nuit.

Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Sur la route des jeunes filles ramassent des Jujubes, une variété du désert très épineuse et à petits fruits.

Sur la route des jeunes filles ramassent des Jujubes, une variété du désert très épineuse et à petits fruits.

Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Il fait chaud à Fora.Il fait chaud à Fora.

Il fait chaud à Fora.

La seconde ballade s'est faite en charrette, nous sommes allés jusqu'au fleuve Sénégal qui sert de frontière avec la Mauritanie, accompagnés aussi de l'impitoyable Babacar, le maître des ânes et Djenaba, la femme de Baba.

Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Les ânes avancent au baton, "Hari", "Hari" dit Babacar entre deux coups.

Les ânes avancent au baton, "Hari", "Hari" dit Babacar entre deux coups.

Le fleuve sénégal avec au fond la Mauritanie.

Le fleuve sénégal avec au fond la Mauritanie.

Une dernière petite photo avec les ânes et hop on repart.

Une dernière petite photo avec les ânes et hop on repart.

Aurélie a aussi passé une après-midi avec les femmes à piler le grain à l'ancienne. Maïs, haricots, sésames, mile et autres graines.

Djenaba qui étale les graines sur la terrasse de la maison.

Djenaba qui étale les graines sur la terrasse de la maison.

Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.
Dernier Article sur le village de Fora. Hasta la vista, Fora.

Puis pour finir, la veille du départ une petite fête, avec les femmes et les enfants, au rythme de l'Afrique, est improvisée. Le lendemain, nous partons en charrette, tôt le matin avec Abu le conducteur et notre bon vieil ami Djiby, pour Sinthiou Bamambé où le bus nous attend pour un long et chaud (vraiment très chaud) retour vers Dakar.

Au revoir donc Fora Diawara, village lumineux à l'orée du désert. L'accueil aura été formidable et ses 15 jours resteront dans notre mémoire.

Merci pour tout ça les amis forouas, on espère que d'autres bénévoles suivront, pour de nouveaux et merveilleux échanges.

Commenter cet article